Oriental AIRTIME Adventures 2018  : 第1集

Même si le voyage ne se fera que d’ici un an et demi, les adhérents qui ont cliqué « je participe » se posent déjà des questions comme : faut-il un Visa ? Faut-il prendre des cours de mandarin ou de japonais ? Comment vais-je recharger mon smartphone ? Pourrai-je mettre mon statut Facebook à jour ? Faut-il vraiment être tout nu dans un Onsen ? etc.

Alors tout au long de ces mois avant le départ, nous vous apporterons les réponses à vos interrogations, afin que votre séjour se passe dans les meilleures conditions possible.

Passage de l'immigration au Japon. Crédit : D.R.

Passage de l’immigration au Japon. Crédit : D.R.

Première question : Les formalités administratives

Premièrement, votre carte d’étudiant, même si elle est tout pour vous, ne vous sera pas utile pour ce voyage.

Le passeport

Votre passeport devra avoir une date de validité supérieure à 6 mois après le voyage (attention, à un jour près l’immigration chinoise peut vous faire des chinoiseries et donc vous refuser l’entrée). Si vous avez un passeport non-biométrique, rassurez-vous, il sera accepté que cela soit en Chine ou au Japon.

Au Japon, les autorités consultent systématiquement les fichiers d’Interpol. Ainsi, si vous utilisez un passeport qui a été déclaré perdu, volé, périmé ou ayant une validité insuffisante, c’est direct retour vers le pays d’embarquement… donc en Chine ! (Et là c’est un adhérent Parcs Passion assigné à résidence en Chine !)

Le billet d’avion

Certes, c’est indispensable pour prendre l’avion, mais aussi obligatoire pour pouvoir entrer en Chine. Quand le gentil (à ce stade il est toujours gentil) policier vous demande votre passeport, n’oubliez pas de présenter votre billet d’avion au départ de Chine. Cela prouvera que vous comptez bien quitter le pays. Au Japon, ils sont moins curieux.

De toutes façons, ce billet d’avion, vous l’aurez forcément pris avec vous au moment de partir… sinon c’est que vous ne partez pas !

Le Visa

Visa or not Visa, that is the question*.

Pas la peine d’aller sur le site de l’ambassade Chinoise, qui n’est même pas à jour, ou de demander aux Frères Tang, la réponse est : pas de Visa.

Oui, vous n’aurez pas besoin de Visa pour rentrer en Chine, ni au Japon.

Petite explication de texte : En Chine, depuis le 30 janvier, les ressortissants de 51 pays – dont la France – qui sont en transit vers un pays tiers (au hasard… le Japon), ont une dispense de Visa. Cette dispense est valable pour les séjours n’excédant pas les 144 heures (soit 6 jours, c’est plus que nécessaire dans notre cas). Cette nouvelle réglementation n’est applicable que pour des séjours dans les provinces du Jiangsu et du Zhejiang ainsi qu’à Shanghai : ça tombe bien, c’est là que nous allons ! Il faut posséder un billet d’avion (voir le point plus haut) et/ou un visa pour le pays de destination (pour nous c’est le Japon : pas besoin de Visa au Japon, donc le billet d’avion suffira) pour prouver que nous sortirons bien de Chine dans les 6 jours.

File d'attente spéciale pour les séjours d'1 à 6 jours en Chine.

File d’attente spéciale pour les escales d’un à six jours en Chine. Crédit : Yves Merienne.

Donc, si Shanghai fait parti d’un voyage et n’est juste qu’une escale, pas besoin de visa. Ce qui est notre cas puisque nous allons faire Paris – Shanghai – Osaka puis Tokyo – Paris.

Pour info, vous retiendrez que si vous vouliez faire un simple voyage aller-retour en direction de Shanghai (exemple : Paris – Shanghai – Paris), il vous faudrait un visa obligatoire.

Conclusion

Votre obligation : avoir un passeport valide 6 mois après le dernier jour du voyage, à votre nom bien sûr. Rien d’autre. Pour le billet d’avion, on s’en occupe !

Allez, vous pouvez retourner à votre cours de yoga ou de maniement de baguettes.

Tout est plus facile avec des chats !

Tout est plus facile avec des chats ! Crédit : D.R.

La suite au prochain épisode…

* Visa ou pas Visa, c’est la question (Traduction en Français, conformément à loi n° 94-665 du 4 août 1994, même si vous aviez sans doute compris).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.